Sylvie Laplante

Sylvie trouve son atelier dans de très longs trajets à pied, à vélo, en bateau… qu’elle entreprend comme des chemins d’énigmes à élucider et dont elle construit des propositions qui prennent plusieurs formes: lignes, sons, temps, cartographies de rencontres, pour inviter à reprendre le chemin et mener plus loin les explorations d’un récit toujours à continuer et à renouveler.