Radio XX Files

 

The XX Files est un collectif intersectionnel de médias féministes ancré dans la radio communautaire. À travers une programmation novatrice, le collectif produit des œuvres qui explorent le paysage des technologies contemporaines au sens large. Leur travail reflète un intérêt pour des thématiques liées à la transmission, à la guérison par le son, au discours accompagnant la musique électronique, au noise, aux techno-féminismes, à la voix, etc.

Le collectif anime une émission de radio hebdomadaire sur CKUT 90.3 FM, tous les mercredis dès 11 h 30 EST, ainsi qu’une émission mensuelle sur la radio montréalaise N10.AS. Il-elle-s organisent et présentent aussi des performances audiovisuelles, des conférences d’artistes, des événements de radio pirate et des DJ sets.

Les XX Files s’engagent à mettre de l’avant les voix et le travail d’artistes se heurtant à des barrières systémiques en raison de leur ascendance, sexualité, genre, style de vie, classe ou capacités. À travers sa programmation, le collectif cherche à créer un espace pour les artistes marginalisé-e-s au sein de la scène locale, tout en cherchant à résister à la marchandisation de ces luttes et dans un effort pour contribuer aux réseaux anti-oppressifs de sa communauté.

D’abord conçue par Deborah VanSlet et Kathy Kennedy en 1996, l’émission XX Files fait ses débuts sur la radio CKUT. L’année suivante, Valérie d. Walker rejoint l’équipe de l’émission qu’elle a conduit jusqu’en 2016. Elle est accompagnée, dans les années 2000, par Anita Cotic et Bérengère Marin-Dubuard, puis par Britt Wray en 2010, ainsi que Maia Iotzova et Maya Richman en 2011. En 2014, l’équipe accueille Stéphanie Dufresne, aka Fanie de la Fresne, Amanda-É. Clément et Nnedimma Nnebe, aka The Urban Dweller.

L’équipe actuelle est composée de Julia Dyck, Amanda HarveyMiranda Jones, Sophy Merizzi et Sophie Marisol. Pour en savoir plus sur l’histoire des XX Files, écoutez ce documentaire audio.

 

Suivez-les sur Soundcloud, Facebook, Instagram, Twitter

 


Archive

2015PRM31769O

La discussion animée par Urban Dweller à la Maison passages avec Philomena, une femme portugaise qui est au Canada depuis 51 ans et qui nous parle de la fête d’Ascension, une fête religieuse importante au Portugal ainsi que pour la communauté portugaise de Montréal.

2015PRM31770O

« Comme c’est l’anniversaire d’Urban Dweller, présentation de musique et chansons qu’elle aime. Elle parle aussi du film Stonewall, qui sort prochainement et qu’elle aimerait aller voir. Le film est à propos des émeutes de Stonewall de 1969, un évènement important dans l’histoire des droits des homosexuels aux États-Unis

2015PRM31702O

Une journée remplie de difficultés technologiques. Reour au premier segment d’Urban Dweller (originalement entendu en janvier et retravaillé). Les dynamiques de genre dans les ruches d’abeilles sont parallèlisés avec les dynamiques de genre dans le monde des sciences. Evan Henry est un étudiant de deuxième cycle et membre du ‘club des abeilles’ au campus MacDonald à McGill.

2015PRM31701O

Cette semaine sur XX Files, Cassie et Arielle parlent de leurs experiences avec les technologies en tant que femmes. Après avoir faites face à des barrières et avoir eu du mal avec le syndrome de l’imposteur, elles ont décidés d’organizer un atelier débutant sur l’HTML et CSS, qui est orienté spécifiquement vers l’accessibilité des technologies aux personnes marginalisés.

2015PRM31700O

On discute le projet de Fanny, Quintessence, qui se lance le jour d’après. Elle donne des informations sur le projet et ‘Subversions : A Journal of Feminist Queries’. Elles discutent les technologies et le processus de la publication collective, l’établissement des communautées féministes et le thème ‘incantations’ qui a été choisi. Mention brève de Le Fridge à Rosemont, un projet similaire au frigidaire communautaire à Berlin.

2015PRM31699O

Urban Dweller discute les émeutes a Baltimore, les réactions envers ses émeutes et le mouvement Black Lives Matter. Une entrevue avec Alana Thain à propos de Cinema Out Of The Box. Elle mentionne comment le cinéma est vu dans des contextes non-traditionnels et qu’elle a commencé à enseigner un cours de production sans budget grâce aux technologies mobiles et son travail. Elle explique le concèpte de Cinema Out Of The Box et comment il est différent de plusieurs des dépistages extérieurs à Montréal car ils ne sont pas mobiles.

2015PRM31698O

SEMAINE DE LA TERRE! Le 22 avril XX Files parle avec TML-P.A.R.E., coordonatrice Shauna Janssen, et lance un petit regard sur toute la sauvagerie d’architechnologies immersives et sensibles là-bas. Annonce les évènements du TML (Topological Media Lab) et la résidence dans la Boite Noire à Concordia. Une Entrevue avec Shauna qui explique ce qui se passe dans la Boite Noire et la thematique (place, architecture et environnements sensibles). Elle mentionne les femmes qui viennent y faire leur résidence et comment cela peut impacter le projet, étant donné que ceci est un espace dominé par les hommes.

2015PRM31697O

Un segment de l’entrevue avec Ytasha Womack de la semaine passée suivi par 25 Ways to Make Love to The Earth. Val et Urban Dweller louangent l’arrivée du printemps, donnent des détails sur le Fan Jam et mettent tout le monde au courrant des évènements prochains et les émissions XX Files planifiées. Urban Dweller parle avec son petit frère a propos des meurtres courants de personnes noires sans armes aux Étas-Unis. Il donne sa perspective, en tant que jeune homme noir, sur la crise.

2015PRM31685O

Val et Amanda présentent une entrevue de Fanny Dufresne (une étudiante à l’institut Simone De Beauvoir) dans laquelle Ytasha Womack (auteure du livre Afrofuturism) discute et définit les idées derrieres l’Afrofuturisme. Elle dit que l’Afrofuturisme est un espace féministe et explique comment cela est un mode alternatif pour concevoir le futur. Il y a une discussion de l’invention de la race, la race comme technologie, les futurs alternatifs, la relation de l’Afrofuturisme au passé et les liens entre l’Afrofuturisme et le féminisme.

2015PRM31627O

Entrevue avec Léa Jeanmougin, une artiste qui a complété sa résidence au Studio XX, sur son projet Les Vainqueures. Le projet Les Vainqueures se propose, le temps de la résidence, de développer à travers un site web participatif et un prototype d’application pour téléphone intelligent une collection de « cartes » virtuelles à l’effigie de femmes qui ont marqué l’histoire. Léa explique le processus de création de son projet et nous présente quelques-unes des femmes qui sont en vedette. L’entrevue est en français.

2015PRM31626O

Entrevue de Maia Iotzova avec Rina Fraticelli, directrice générale de Women in View (womeninview.ca) et Anna Lupien de Réalisatrices Équitables (realisatrices-equitables.com) sur l’appel lancé au gouvernement pour une Politique d’équité des genres dans l’industrie médiatique canadienne.

2015PRM31625O

Annonce du lancement d’Art Matters : Impermanent Vacations au Studio XX et leur opinion sur la censure des photos de vacances. Poursuite du segment d’Urban Dweller sur les femmes dans les sciences (le dernier se concentre sur le campus MacDonald), dans lequel elles explorent les profils sur Rate My Professor et la différence entre les revues des professeurs masculins et féminins et la crédibilité scientifique en tant que femme. Une entrevue avec Bryan Wattie, un étudiant à McGill, sur la façon dont il approche les femmes assertives.

2015PRM31624O

(Bilingue) 25 Ways To Make Love To The Earth par Annie Sprinkle and Beth Stevens. Introduction de la quinzième année d’Art Matters, un festival dirigé par les étudiants qui prend place annuellement à l’université Concordia. Deux invitées qui sont venues au studio pour discuter une exposition sont introduites : Laurence Beaudoin Morin, commissaire de l’exposition Oppression Aesthetics et Catherine Fournier-Poirier, qui est membre exécutif de l’alliance des étudiants en beaux arts (FASA) et qui s’est impliquée dans le projet de Laurence. Laurence explique les idées derrière Oppression Aesthetics et que les artistes approchent le genre, le féminisme, les identitées culturelles et l’environnementalisme à travers plusieurs médias. Elle explique le processus de création d’expositions en tant que commissaire. Catherine explique ses rôles dans les évenéments et le processus d’éducation sur l’austérité en vue des démonstrations à venir. Elle explique aussi l’austérité et les problèmes et l’hypocrisie que démontre le gouvernement Couillard. Elles discutent l’intention de l’exposition et des événements en plus de décrire brièvement quelques-unes des oeuvres. Il y a une discussion sur la signification de l’oppression et les formes qu’elle prend. Ceci est suivi par les raisons expliquant la pertinence et l’importance de la lutte contre l’ausérité.

2015PRM31623O

Annonce d’évènements futurs, discussion des aspects négatifs de la Nuit Blanche à Montréal. Une entrevue avec Dr Valérie Orsat, de la faculté de génie des bioressources à l’Université McGill, dans laquelle elles discutent le genre et la science. Dr Orsat décrit les étapes qu’elle a suivies avant devenir professeur à McGill. Elles discutent son expérience comme étudiante de premier et deuxième cycle, une des quelques femmes inscrites au programme de génie en agriculture. Dr Orsat discute les rôles de genre qui influencent les habiletés des personnes dans le programme. Urban Dweller réfléchit sur les efforts faits par l’Université McGill pour promouvoir la diversité sur tous les fronts. Elles discutent la diversité de genre spécifiquement dans le programme de génie des bioressources et comment le programme attire des femmes, des modèles, la raison pour le nombre décroissant de femmes dans les programmes de deuxième cycle et de doctorat, l’égalité des défis rencontrés par les femmes et les hommes qui sont médecins, les sacrifices faits par les femmes qui choisissent d’avoir des enfants et les expériences personnelles de Dr Orsat.